STREET REVOLUTIONS | OÙ EN EST LE STREETWEAR AUJOURD’HUI ?

Le 11 mai 2017

Présentation9 - copie

 

Venue de l’Est, la vague déferlante signée Dmena Gvasalia ou Gosha Rubchinskiy, avait annoncé les prémices d’une révolution du streetwear sur les podiums. Puisant dans leurs références plurielles et n’ayant pas peur du mélange, les nouveaux acteurs de la mode ont emmené le streetwear sur des terrains plus hybrides, réinventant sa grammaire et  interrogeant son rôle jusqu’à son essence.

 

Où en est le street wear aujourd’hui ?

 

Si les géants du luxe s’acoquinent avec les acteurs de la street et que les petits labels émergent pour exprimer leur vision de la rue et de la création, il est manifeste qu’à l’heure où le système global s’essouffle, les ingrédients du streetwear se réinventent pour interroger le monde et ouvrir les voies vers une nouvelle ère.

Les derniers défilés F/W 17 ont assigné du décloisonnement total entre l’univers du luxe et le bitume de la rue. Les frontières en tous genres, culturelles, historiques, géographiques ont été éclatées, renouvelant les expressions créatives des marques et créant un nouveau langage fusionnel entre la langue de la rue et celle des podiums.

 

Leherpeur Paris a décrypté 4 thématiques style à l’issue des catwalks F/W17

 

1_ FREEDOM MANIFESTO / Des pièces claims anti-système accumulées en superposition pour des silhouettes construites comme des manifestes. Retrouvant son essence de contre-pouvoir, les dégaines du street se la jouent frondeuses en quête de libertés.

2_BLOOMING DAY / Quand le jardin d’Eden fleurit au paradis des intelligences artificielles. Des silhouettes de rêveurs futuristes, poétiques et techniques mariant la naturalité du monde et la technologie.

3_ MASTER / Des allures street transgressives, voir anachroniques détournant les icônes classiques et les traditions pour penser de nouveaux symboles ésotériques. Le choc des civilisations pour la naissance d’une nouvelle ?

4_SAGA AMERICA / Des créateurs qui conteste l’uniformisation et se ré-approprient les symboles de la mondialisation et les emblèmes du capitalisme américain pour mieux s’en moquer. Inspiration 90’s et cultures ethniques pour un nouveau street folklore.Présentation8